Skip To Main Content

Contrôle pédagogique

Les inspections peuvent être source d’anxiété pour les familles. Vous mettez tout en œuvre pour que la scolarité à la maison de votre enfant se déroule au mieux et il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter. Au sein du collectif CEDRE, nous vous accompagnons pour vous aider à préparer ces contrôles, afin que vous et votre enfant les appréhendiez avec sérénité.

Cette visite a lieu à partir du 3ème mois suivant la déclaration d’enseignement à distance et est ensuite renouvelée chaque année. La convocation doit être reçue un mois avant la date du contrôle pédagogique (le cachet de la poste faisant foi). Sur cette convocation, doivent figurer les noms et titres de chaque intervenant. Sachez que vous êtes en droit de refuser tout test psychologique ou psychométrique, mais que la présence d'un psychologue en tant qu'agent de l'éducation nationale ne peut être contestée.

Nous vous conseillons d’avertir l’académie le plus tôt possible en cas de voyage ou d’absence au-delà d’un mois. Cela vous permettra en effet de planifier le contrôle en conséquence et d’éviter une accusation de refus de vous soumettre au contrôle.

L’objectif de ce contrôle

Le DASEN, Directeur académique des services de l’éducation nationale (autrefois appelé Inspecteur d’académie) vient s’assurer de la qualité de l’instruction donnée à l’enfant. Il vient donc vérifier que votre enfant a le niveau requis par l’Education nationale et qu’il acquiert bien les connaissances suffisantes pour progresser d’une année à l’autre.

Préparer un dossier pédagogique

Dans le cadre de l’école à la maison, vous n’êtes pas nécessairement tenu de respecter les programmes de l’Éducation nationale pour chaque niveau. Vous êtes libre de choisir la méthode pour atteindre le niveau d’inscription. Les programmes des écoles de CEDRE respectent et dépassent même les attendus de l’Education Nationale.

La circulaire n°2017-056 du 14-4-2017 de l'Education nationale recommande la constitution d’un dossier pédagogique :

"Il est vivement recommandé que les personnes chargées du contrôle conseillent aux personnes responsables de l'enfant de produire, préalablement au contrôle, un document explicitant leurs choix éducatifs ainsi que, dans la mesure du possible, la progression retenue. Les personnes responsables de l'enfant peuvent demander que ce document soit annexé au bilan du contrôle."

Le dossier pédagogique est composé d’informations sur les ressources utilisées et la progression visée pour atteindre le niveau attendu à 16 ans. Le dossier peut aussi contenir des photos, des ouvrages, des manuels, des réalisations, des sorties...tout ce qui peut être valorisé et constituer une preuve d’instruction.

Le déroulé de l’entretien

Souvent, les entretiens ont lieu dans les locaux de l’Education nationale. Il est possible de demander le changement du lieu si celui-ci ne vous convient pas, mais il n’est pas garanti que cette demande soit acceptée. Il est important de noter que ce contrôle doit rester individuel.

Comme prévu dans la circulaire et le vademecum, l’entretien est constitué de :

  • Un entretien avec au moins l’un des responsables de l’enfant (en présence de l’enfant, le cas échéant)
  • La présentation par l’un des responsables des travaux réalisés par l’enfant au cours de son instruction
  • La réalisation d’exercices écrits ou oraux par l’enfant

Il est important également de noter que l’enquêteur ne saurait exiger de rencontrer ou parler avec l’enfant seul, si les parents ne donnent pas leur accord.

À la suite du contrôle pédagogique

Il est très rare que dans le cadre de ces contrôles, on constate une défaillance de la part des parents qui ont fait l’école à la maison. Au contraire, les contrôles démontrent souvent le sérieux des parents qui font ce choix d’instruction, qu’ils s’appuient ou non sur les supports pédagogiques des établissements d’enseignement à distance.

Si vous obtenez un avis favorable, le prochain contrôle aura lieu au cours de l’année suivante. Si l’avis est défavorable, vous serez prévenu de l’organisation d’un second contrôle. Attention, le second contrôle ne peut intervenir que s'il a été laissé suffisamment de temps entre la réception du compte-rendu et ce second contrôle, afin que la famille puisse apporter des explications ou mettre en place des améliorations en fonction de ce qui a été dit dans le rapport. La circulaire recommande que ce délai ne soit pas inférieur à un mois.

Il est à noter également qu’une rescolarisation ne peut être imposée qu’à l’issue d’un second contrôle défavorable.

En l'absence de compte-rendu au bout de 3 mois, il est impératif de le réclamer car il peut servir à justifier d'une progression l'année suivante et, à partir de cette année, vous permettre de poursuivre l'enseignement à distance sans avoir à demander d'autorisation.

Nos équipes se tiennent à votre entière disposition pour vous accompagner. Leur connaissance des textes officiels et des différents corps d’inspection leur permet de vous guider au mieux dans la préparation de ces contrôles. Les contrôles réalisés auprès des élèves de nos trois écoles ont toujours reçu un avis favorable.