Skip To Main Content

Situation d’urgence

Retirer son enfant de l’école peut malheureusement relever d’une nécessité urgente, comme lorsque l’enfant se trouve en danger immédiat pour cause de harcèlement.

Les situations de phobie scolaire ou de troubles sévères de l’apprentissage peuvent également engendrer une souffrance psychique devenant insupportable. Les équipes des écoles à distance sont habituées à accueillir des familles désarmées à la recherche d’une solution rapide car leur enfant ne peut plus se rendre à l’école. En effet, l’un des grands avantages de l’enseignement à domicile est de permettre la continuité de la scolarité à tout moment de l’année, sans interruption.*

*Faire l'école à la maison est désormais soumis à une demande d'autorisation à effectuer entre le 1er mars et le 31 mai précédant l'année scolaire. La délivrance d'une autorisation peut toutefois être sollicitée en dehors de cette période pour des motifs apparus postérieurement à cette dernière et tenant à l'état de santé de l'enfant, à son handicap ou à son éloignement géographique de tout établissement scolaire public.

Inscription immédiate, même en cours d’année

Pouvoir continuer son parcours scolaire en suivant les cours à la maison donne le temps d’analyser l’ensemble de la situation de crise. Cela permet de mettre l’enfant en sécurité, sans l’isoler de la communauté éducative. C’est aussi une bonne manière de prendre du recul et de disposer de la latitude horaire nécessaire pour consulter les professionnels de santé et les associations de parents afin de bénéficier de conseils adaptés. Si une prise en charge psychologique régulière s’avère nécessaire, celle-ci sera facilitée puisque l’emploi du temps scolaire est flexible.

Apprendre plus sereinement

Dans un cadre rassurant et familier, l’élève gagne en sérénité et en faculté de concentration. Petit à petit, il reprend confiance en ses capacités. Ses résultats s’améliorent, il se sent valorisé et cela l’encourage à fournir encore plus d’efforts, puisque ceux-ci sont reconnus.

Les corrections des professeurs sont très complètes et fournissent des pistes pour l’aider à progresser. C’est donc un cercle vertueux qui vient remplacer la spirale négative dans laquelle l’enfant se trouvait précédemment.

Situation d'urgence - Enseignement a distance © CEDRE

Une fois la situation d’urgence gérée, les horizons s’ouvrent : certains élèves choisissent de continuer en enseignement à distance, d’autres repartent dans leur établissement scolaire ou font le choix d’un autre établissement présentiel. Dans tous les cas, la famille a pu souffler et réfléchir à ce qui convient le mieux à l’enfant, sans perte de temps et de niveau scolaire.