Skip To Main Content

Troubles DYS

5 à 7% des enfants en âge scolaire seraient concernés par les troubles DYS, ou troubles spécifiques des apprentissages.


Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dysphasie ou dysgraphie : ces troubles sont encore tardivement diagnostiqués et conduisent souvent à mettre l’enfant en situation d’échec, malgré sa bonne volonté. Ils se traduisent par des difficultés durables dans les apprentissages1 de la lecture, de l’écriture, du calcul ou encore du langage oral.

Troubles de l'apprentissage - Enseignement à distance - © CEDRE
Troubles de l'apprentissage - Enseignement à distance - © CEDRE
Troubles de l'apprentissage - Enseignement à distance - © CEDRE

Des troubles reconnus, un système scolaire inadapté

Alors qu’un parcours de santé avec une prise en charge pluridisciplinaire et graduée est désormais recommandé par la Haute Autorité de Santé pour ces troubles2, le parcours scolaire demeure quant à lui chaotique. Malgré les efforts entrepris ces dernières années au sein de l’Education Nationale, le déficit de formation des enseignants persiste, les classes sont toujours surchargées et nombre de plans d’accompagnement personnalisés3 ne se traduisent pas réellement dans les faits, faute de moyens…

Les parents se trouvent démunis face à un système scolaire mal adapté aux particularités de ces enfants. Les lacunes scolaires s’accumulent au fil des années, le dégoût de l’école survient, l’élève perd totalement confiance en ses capacités. Les conséquences se répercutent plus tard sur le parcours personnel et professionnel tout au long de la vie adulte.

L’enseignement à distance peut faire progresser les enfants « Dys »

Ces élèves ont besoin d’être accompagnés dans la connaissance de leur propre fonctionnement d’apprentissage. Des solutions existent mais elles nécessitent une approche au cas par cas et une pédagogie à la fois très progressive et valorisant les efforts. Or ceux-ci sont bien souvent ignorés dans le cadre d’une classe « normale ». L’enseignement à distance permet à l’élève de travailler dans le calme, à son rythme. Il peut revoir les notions à apprendre autant de fois que nécessaire sans la pression de la classe et même suivre des niveaux de classe différents selon les matières.

Les équipes pédagogiques des écoles du collectif CEDRE sont habituées et formées aux spécificités des troubles « Dys ». Elles travaillent dans un climat de coopération avec l’élève et sa famille, ce qui fait toute la différence.

Parmi les établissements d’enseignement à distance, il est donc primordial de sélectionner celui avec lequel un lien de confiance s’établit rapidement et dont l’enseignement correspond aux besoins particuliers de l’enfant. Ainsi, les méthodes de pédagogie explicite conviennent tout particulièrement à ces enfants car elles permettent d’avancer pas à pas, des notions les plus simples au plus complexes, en s’assurant au fur et mesure que les connaissances de base sont réellement comprises et assimilées.

Grâce à cet environnement adapté, l’élève atteint de troubles « Dys » donne le meilleur de lui-même. Plus épanoui, plus confiant, il s’ouvre de nouvelles possibilités pour un parcours scolaire réussi.


1 Institut national de la santé et de la recherche médicale. 2017. Troubles spécifiques des apprentissages : Les « dys » , des troubles durables mais qui se prennent en charge. https://www.inserm.fr/dossier/troubles-specifiques-apprentissages/ 

2 Haute Autorité de Santé. 2017. Comment améliorer le parcours de santé d’un enfant avec troubles spécifiques du langage et des apprentissages. https://www.has-sante.fr/jcms/c_2822893/fr/comment-ameliorer-le-parcours-de-sante-d-un-enfant-avec-troubles-specifiques-du-langage-et-des-apprentissages

3 Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports. 2015. Actions éducatives. Le plan d’accompagnement personnalisé. https://www.education.gouv.fr/bo/15/Hebdo5/MENE1501296C.htm?cid_bo=85550