Skip To Main Content

École à Distance : Témoignage d'Iliona

Découvrez le témoignage d'Iliona qui a obtenu son baccalauréat cette année avec pas moins de sept 20/20 ! Cette brillante élève qui a effectué toutes ses années de lycée au Cours Legendre à distance, l'une des écoles à distance de notre collectif, nous parle de son expérience et de ses projets.

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours en quelques mots ?

J’ai fait toute ma scolarité en présentiel jusqu’en classe de 3ème et j’ai commencé à parler de mon envie de suivre les cours par correspondance à mes parents à partir de la 5ème. J’ai toujours aimé apprendre, j’aime beaucoup étudier mais mon décalage avec les autres élèves ainsi que mon anxiété rendaient désagréable l’apprentissage en classe. À partir de la 2nde j’ai été scolarisée au Cours Legendre à distance et ce jusqu’à la terminale, et j’ai trouvé la voie vers laquelle je souhaitais me diriger : la traduction.

 

Vous avez donc connu les deux formes d’enseignements, présentielle jusqu’en 3ème, à distance depuis la seconde. Quels intérêts et avantages en déduisez-vous sur l’enseignement à distance ?

Vis-à-vis de ma personnalité et de ma façon de travailler, j’ai du mal à trouver des points négatifs concernant l’enseignement à distance. La flexibilité au niveau des horaires qui permet à l’élève de trouver le rythme de travail optimal est sans doute le plus gros avantage. Je n’avais plus à encaisser le contrecoup du retour à la maison après une journée d’angoisse dans un environnement oppressant, je pouvais étudier ce que je souhaitais quand je le souhaitais et même divaguer en passant plus de temps sur certains sujets qui me plaisaient ou sur des problèmes plus difficiles à comprendre.

 

Quels a priori aviez-vous sur l’enseignement à distance ? Qu’en est-il maintenant ?

J’ai tendance à me lasser très vite, et j’avais peur de me faire emporter par la routine de cette forme d’enseignement et de perdre le fil. Il y a bien sûr eu des périodes plus difficiles que d’autres où toutes les journées étaient les mêmes mais le fait d’avoir la main mise sur son emploi du temps permet d’éviter la monotonie. À la rentrée en seconde j’avais aussi peur de vite me décourager face à la difficulté des cours sans professeur pour m’expliquer ce que je ne comprenais pas. Ici aussi il y a eu des hauts et des bas mais je n’ai jamais été aussi bien entourée par un corps enseignant en trois ans de lycée seule dans une pièce qu’en quatre ans au collège entourée d’élèves et de professeurs en chair et en os.

 

Comment se sont passées les épreuves du baccalauréat ? Etiez-vous “confiante” ? 

J’avais toutes les raisons d’être confiante puisque j’étais bien préparée mais je ne l’étais pourtant pas, le voile d’ignorance qui sépare ces deux formes d’enseignement et donne l’impression aux élèves scolarisés à distance d’être sur une autre planète m’a beaucoup angoissée, j’avais peur de ne pas répondre aux attentes des correcteurs. Mais toutes les épreuves se sont très bien passées ! Aussi bien les oraux où j’ai pu avoir d’excellentes conversations avec les examinateurs que les écrits où j’ai véritablement pris plaisir à la composition des devoirs, et dont j’ai pu sortir en étant satisfaite.

 

Parlez-nous un peu de vos résultats du bac.. (sept 20/20 cela est peu commun ! Bravo !)

Je pense que la note qui m’a le plus étonnée est celle de philosophie (20), j’apprécie cette matière, j’ai beaucoup aimé rédiger le commentaire sur la science et la conscience et je suis sortie de l’épreuve satisfaite mais pas confiante pour autant. Je suis contente de mes résultats parce que j’ai beaucoup travaillé pour y parvenir et que mes efforts ainsi que les conseils méthodologiques de mes professeurs ont porté leurs fruits. Je pense que les épreuves que j’ai le plus appréciées ont été les oraux, les préparations ont toutes été différentes (notamment celle de l’épreuve d’EMC) mais l’échange avec les professeurs a été à chaque fois agréable et s’est souvent terminé en recommandations de lectures. Je garde un excellent souvenir de cette période de révisions et d’examens.

 

Quels sont vos projets pour l’année prochaine ? Vers quelle filière souhaitez-vous vous orienter ?

En septembre j’intègre l’université Bordeaux Montaigne pour une licence de LLCER anglais. Le retour au présentiel risque de faire un petit choc mais j’ai bon espoir. J’aimerais travailler dans la traduction et le sous-titrage mais je reste ouverte à toutes les possibilités et aux nouvelles découvertes que m’apportera la vie étudiante.

 

Trois mots pour décrire votre expérience en école à la maison avec le Cours Legendre à distance ?

Liberté, soutien, réussite !

 

Le petit mot de la fin ?

Un grand merci à vous, je n’ai jamais autant apprécié étudier qu’avec l’équipe du Cours Legendre à distance et je suis très reconnaissante d’avoir pu bénéficier d’une scolarité aussi épanouissante et enrichissante sur ces trois années.